bourrasque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bourrasqué

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xvie siècle) De l’italien borrasca (« agitation, emportement brusque (d'une personne, de la foule) »), dérivé de bora.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bourrasque bourrasques
/bu.ʁask/

bourrasque /bu.ʁask/ féminin

  1. Coup de vent impétueux et de peu de durée.
    • Quelques bourrasques de neige passaient au milieu des rafales de pluie et du vent. La mauvaise saison était évidemment prochaine. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Sans la bourrasque de la nuit qui avait séché et déplacé toute la couche superficielle du sable, un vent aussi faible n’eût pu provoquer aucun mouvement à la surface du sol. (Isabelle Eberhardt, Dans la dune,)
    • […] ; les bourrasques qui parcourent, sans que rien les puisse arrêter, la Beauce, hurlaient sans interruption, depuis des heures ; il avait plu et l’on clapotait dans des mares ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Le 30 août l'« Hekla » voulu rejoindre la glace et explorer la côte : coup sur coup elle fut assaillie par de violentes tempêtes avec neige et pluie ; il fallait céder à la bourrasque et à la force des lames et s'éloigner ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pendant que sous la mer profonde
      Les cachalots et les requins
      Ces écumeurs géants de l'onde
      Libres dévorent le fretin
      Nous autres cloués à la rive
      Où la bourrasque a rejeté
      Notre barque un instant rétive
      Nous pleurons notre liberté.
      (Pierre Dupont, Le chant des transportés, 1848)
  2. (Figuré) Mouvements de colère brusques et passagers d’une personne.
    • Il est sujet à des bourrasques. Elle a beaucoup à souffrir des bourrasques de son mari.
  3. (Vieilli) Accident, mal imprévu et passager. [2]
  4. (Vieilli) Émeute populaire passagère. [2]
    • Cinq cents vers à toute la classe ! exclamé d’une voix furieuse, arrêta, comme le Quos ego, une bourrasque nouvelle. (Gustave Flaubert, Madame Bovary , 1857)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bourrasquer
Indicatif Présent je bourrasque
il/elle/on bourrasque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bourrasque
qu’il/elle/on bourrasque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bourrasque

bourrasque /bu.ʁask/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bourrasquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bourrasquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bourrasquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bourrasquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bourrasquer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (bourrasque), mais l’article a pu être modifié depuis.