brocʼh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis broc'h)
Aller à : navigation, rechercher

Breton[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen breton broch, (« blaireau ») [1]. Apparenté au gallois broch, au cornique brogh, au vieil irlandais brocc, à l’irlandais et l’écossais broc (même sens). Viendrait du proto-celtique *brokko- ayant donné le gaulois latinisé brochus, les mots français broc « vase à bec », broche, brochet, etc., impliquant l’idée de « pointu », « museau pointu », etc. À comparer avec le grec ancien βρύκω, brúkô (« mordre »), et le russe барсук barsouk (« blaireau »), s’il n’est emprunté à l’ouralo-altaïque (Miklosich) [2].

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté brocʼh brocʼhed
Adoucissante da vrocʼh da vrocʼhed
Spirante he brocʼh he brocʼhed
Durcissante ho procʼh ho procʼhed


Singulier Pluriel
Masculin brocʼh
/ˈbrɔx/
brocʼhed
/ˈbrɔː.ɣet/
Féminin brocʼhez
/ˈbrɔː.ɣes/
brocʼhezed
/brɔ.ˈɣeː.zet/
Ur brocʼh.

brocʼh /ˈbʁoːx/ masculin

  1. (Zoologie) Blaireau.
    • Kousket evel ur brocʼh.
      Dormir comme un loir.
  2. (Zoologie) Autre nom du bar, à Plestin-les-Grèves.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

brocʼh /Prononciation ?/ masculin (pluriel brocʼhoù)

  1. Brouille, fâcherie, chicane.
    • Un tamm brocʼh.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]