brouhaha

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

L’étymologie la plus plausible est que ce mot vient du mot hébreu BAROUH ABA(A). BAROUH ABA (masculin) ABAA(féminin), vient de la salutation que l’on fait quand quelqu’un arrive à la synagogue. Il signifie sois le bienvenu, ou sois la bienvenue. Sans doute des non-juifs français invités à la synagogue ont-ils entendu cette salutation et comme tous les juifs le répétaient à leur passage, cela faisait beaucoup de bruit. Référence nécessaire

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brouhaha brouhahas
/bʁu.a.a/

brouhaha /bʁu.a.a/ masculin

  1. Bruit confus généré par une foule, et qui est souvent un signe d’approbation ou de désapprobation.
    • Un brouhaha, une tempête d’exclamations accueillit ces paroles. (Jules Verne, De la Terre à la Lune -1865)
    • Le capitaine, lui, heureux de ce brouhaha, satisfait du plaisir que prenaient ces pauvres gens, relégués pour ainsi dire au-delà du monde habitable, se promenait joyeusement au milieu de ses invités, […]. (Jules Verne, Le Pays des fourrures -1873)
    • Il y avait foule. Derrière la haie de soldats qui s'effrangeaient devant le carré réservé à l'échafaud commença à s'élever un brouhaha. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Dans la salle à manger, marron et or, pleine de lumières, je me suis assis à la table d’hôte. C’est un scintillement général, un brouhaha, le grand empressement vide du début des repas. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • J'ai encore dans l'oreille le formidable brouhaha qui accueillit les ministres pénétrant dans la salle des séances. Les socialistes debout hurlent : « Vive la Commune » au passage de Gallifet. La droite et une partie du centre invectivent, en un langage de porcherie, « le ministère Dreyfus. » (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

rumeur

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

clameur

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

brouhaha /ˈbruː.hɑ.hɑ/ (pluriel : brouhahas /ˈbruː.hɑ.həz/)

  1. Brouhaha.
    • There was quite a brouhaha.
  2. (Par extension) Complication inutilement plus grande que sa cause.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]