broutille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français broutille. (1598) au sens figuré « chose inutile et de peu de valeur »

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
broutille broutilles
/bʁu.tij/

broutille /bʁu.tij/ féminin (s’emploie surtout au pluriel)

  1. Menues branches d’arbres entrant, avec les morceaux de bois, dans la composition des fagots, dont elles constituent l'âme. (Diderot)
    • Un fagot de broutilles.
  2. (Figuré) (Familier) Petites choses sans grande importance au vu de l'ensemble (d'un projet, par ex.) et qu'on peut considérer comme accessoires, sans que cela n'enlève rien à leur valeur intrinsèque.
    • Ce folliculaire n’a fait paraître que des broutilles qu'on aura vite oubliées.
    • Se complaire, s'abîmer (Litt.) dans des broutilles, et oublier l'essentiel.
    • Quelques millions et des broutilles en frais de bouche, ce n'est rien sur le budget de la Ville.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir babiole

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De brout avec le suffixe -ille.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

broutille /Prononciation ?/ féminin

  1. Broussaille, lieu couvert de broussailles.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (broutille)