brunir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir brun et -ir

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

brunir /bʁy.niʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Rendre brun.
    • Le soleil l'a bruni.
  2. Polir un métal.
    • Brunir de l'or.
    • Brunir la tranche d’un livre.
  3. (Métallurgie) Donner à l’acier une certaine préparation qui le rend plus brun.

brunir /bʁy.niʁ/ intransitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Devenir brun.
    • Il a les cheveux qui brunissent.
    • Son visage a bruni au soleil.

se brunir /sɘ.bʁy.niʁ/ pronominal 2e groupe (conjugaison)

  1. Devenir brun.
    • A mesure que le rhum vieillit, il se colore, se brunit ; il prend, avec une odeur piquante, une saveur acre & desséchante, dont la nuance empyreumatique huileuse fait dire, à ceux qui n'y sont point accoutumés, que cette liqueur sent le vieux cuir. (Fourcroy & Vauquelin, Encyclopédie méthodique: Chimie et métallurgie, V.6, p.51, 1815)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De brun.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

brunir

  1. Brunir, bronzer, polir.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844