brusquerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir brusquer et -erie

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brusquerie brusqueries
/bʁys.kə.ʁi/

brusquerie /bʁys.kə.ʁi/ féminin

  1. Caractère d’une personne brusque ou qualité de ce qui est brusque.
    • Il n’y avait pas jusqu’au jeune Othon qui n’eût à souffrir de ses brusqueries inconnues jusqu’alors, …. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • La pluie avait presque entièrement cessé, mais le vent, avec une brusquerie extraordinaire, venait de sauter au sud-est, sans que sa violence eût diminué. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • La reine ne se fâcha pas de cette brusquerie, mais demanda en reculant : « Te crois-tu l'Adonis pour toucher la déesse ? » (Pierre Louÿs, Aphrodite, 1896)
    • Attentivement, corrigeant par la douceur de son regard, par la bonhomie affectueuse et rassurante de ses manières la brusquerie que donnait à ses interrogations le tirailleur interprète, Jacques examina ses malades, …. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Notre avion prenait de plus en plus de vitesse. Par instant, je sentais l'arrière s'agiter, sans brusquerie, par petites secousses. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]