butin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xive siècle) Du moyen haut-allemand bute, voir Beute (« proie ») en allemand moderne ; étant donné le suédois byte (« butin »), le mot est peut-être[1] entré en français par les voies maritimes à la faveur des relations commerciales avec la Hanse.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
butin butins
/by.tɛ̃/

butin /by.tɛ̃/ masculin

  1. Ce que l’on prend sur les ennemis.
    • Torquilstone est à nous ; songez à l’honneur, songez au butin ; encore un effort et la place est à nous ! (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le général, accoutumé par les événements de la guerre à des idées assez larges en fait de butin, accepta les présents offerts par sa fille. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Huit jours après, on sut que nous étions à Moscou, la plus grande ville de Russie et la plus riche ; chacun se figurait le butin que nous allions avoir, et l’on pensait que cela ferait diminuer les contributions. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Et commence la cueillette du butin. N'ayant plus ni chaussettes, ni bottines, ni sac, les déguenillés remontent tranquillement leur garde-robe. (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, p.359)
  2. (Par analogie) Ce qu'un malfaiteur prend à ses victimes.
    • Nous nous regardons dans les yeux, férocement, ainsi que deux complices prêts à se déchirer et à s’entr’égorger sur leur butin. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.198)
  3. (Figuré) Ce qu’on obtient par de laborieuses recherches, récolte.
    • Il y a un riche butin à faire dans ces vieux manuscrits.
    1. (Poétique) Ce qui est récolté par un insecte.
      • Le butin de l’abeille, de la fourmi.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen haut-allemand bute.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

butin /Prononciation ?/ masculin

  1. Butin.
    • Ceste nouvelle ouverture fut que le roy et eux retournassent en leur premiere et ancienne amitié, et qu'eux deux, à butin, entreprissent toute la conqueste d'Italie et à communs despens. (COMM., VIII, 16)
    • Je vous enjoins à vous tous que vous demourez avecques moy, que homme ne soit si hardy de me laisser ennuit [ce soir], et nous serons tous à butin jusques au poix d'une aguillette. (DE BUEIL, le Jouvencel, f° 74)
    • Guillaume bailla dix blancs à icellui Cailleu, disant qu'il en mist autant et jouast à butin et à moitié à eulx deux contre le suppliant. (Du Cange)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français butin.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
butin
/byˈti/
butins
/byˈtis/

butin /byˈti/ (graphie normalisée) masculin

  1. butin.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]