caprice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : capricé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1558) Emprunté à l’italien capriccio (« frisson, caprice »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
caprice caprices
/ka.pʁis/

caprice /ka.pʁis/ masculin

  1. Volonté irréfléchie, soudaine et passagère.
    • Soumis au caprice du pouvoir impérial, ces prisonniers ne restèrent pas tous dans les résidences où ils furent saisis. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Avoir des caprices.
    • Contenter les caprices d’une personne.
    • Être sujet aux caprices d’autrui.
    • Dépendre des caprices d’autrui.
    • Suivre son caprice.
    • Je m’en passerai le caprice.
    • Ce cheval a souvent des caprices.
  2. Fantaisie.
    • Tout ce que le caprice d'une femme peut inventer, je l'obtiens. Mes désirs sont même parfois surpassés. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Je suis libre... Rien ne compte que mon caprice... Je m'envoie un type quand ça me plaît... Et ça n'a pas d'autre importance... (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.158)
    • (Figuré)On n’entend que des cris d’oiseaux de mer, goélands et macreuses, qui s’abandonnent aux caprices du vent. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.4)
    1. (Musique) Composition musicale, où l’auteur semble s’abandonner à sa fantaisie.
  3. Inclination pour quelqu’un ou pour quelque chose, qui naît brusquement et qui ne dure pas.
    • Le vrai, indépendant de mes caprices, doit être la règle de mes jugements ; et je ne ferai point un crime à celui-ci de ce que j’admirerai dans celui-là comme une vertu. (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Tous les caprices, je te les supporterai. Mais je ne veux pas que ton cœur parle pour une autre. [...] Des caprices d'une heure ou d'un jour, oui, tu es le maître. De l'amour, non ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Son humeur tournait au vent de ses caprices constamment changeants. (Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent, 1847, traduit par Frédéric Delebecque en 1925.)
  4. (Figuré) Irrégularités des changements auxquels certaines choses sont sujettes.
    • […] Tritton poursuit : « Même si les dhimmi pouvaient jouir d'une grande prospérité, ils n'étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. » (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.138)
    • Les caprices de la mode, de l’usage.
    • Les caprices du sort, de la fortune.
    • Les caprices de la langue, du langage.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(2)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe capricer
Indicatif Présent je me caprice
il/elle/on se caprice
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je me caprice
qu’il/elle/on se caprice
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
caprice-toi

caprice /ka.pʁis/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de capricer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de capricer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de capricer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de capricer.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif de capricer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté au français caprice.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
caprice
/kə.priːs/
caprices
/kə.priːsɪz/

caprice /kə.priːs/

  1. Caprice.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]