carambolage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

composé de caramboler et -age.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carambolage carambolages
/ka.ʁɑ̃.bɔ.laʒ/

carambolage /ka.ʁɑ̃.bɔ.laʒ/ masculin

  1. (Billard) Action de caramboler.
    • Je conseillerais donc à ceux de mes lecteurs qui se proposeraient une ascension botanique au Ventoux, de ne pas se trouver à Bédoin un dimanche au soir. Ils éviteront le bruyant va-et-vient d’un café-auberge, les interminables conversations à haute voix, l’écho des carambolages de la salle de billard, le tintement des verres, la chansonnette après boire, les couplets nocturnes des passants, le beuglement des cuivres du bal voisin, et autres tribulations inévitables en ce saint jour de désœuvrement et de liesse. (Jean-Henri Fabre, Sur le Ventoux. L'Ammophile hérissée. Extrait des Souvenirs entomologiques. Première série, Delagrave, Paris, 1879. Éditions du Mercure de France, 1997, p. 13.)
    • J’ai fait trois carambolages de suite.
  2. (Figuré) Action de percuter.
    • […], mais les glaces s'étant rapprochées, il fallut user des grands moyens pour nous dégager, intervention d'espars, carambolages, chocs violents ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Par extension) (Courant) (Transport) Accident en série dans lequel des véhicules se percutent l’un l’autre.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]