carcasse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Origine obscure ; peut-être à rapprocher de l’ancien français charcois (« carcasse » et par extension « corps ») lui-même d’origine obscure.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carcasse carcasses
/kaʁ.kas/

carcasse /kaʁ.kas/ féminin

  1. Ossements du corps d’un animal, lorsqu’il n’y a plus guère de chair et qu’ils tiennent encore ensemble.
  2. (Par extension) (Péjoratif) Corps d’un défunt.
    • C’est la cloche qui tinte aux murs d’une ville, sous l’horizon, et la carcasse d’un pendu que rougit le soleil couchant. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il sera pendu au sommet de ce château de Coningsburg, dans sa chape et son étole ; et, si les escaliers sont trop étroits pour laisser passer son énorme carcasse, je le ferai hisser du dehors au moyen d’une poulie. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Boucherie) La chair et les os d'un animal abattu, dépouillé et vidé , tel qu'il sort de l'abattoir et destiné à la boucherie.
    • Les infections subcliniques, révélées uniquement par l’inspection sanitaire des carcasses, ne seraient pas rares. (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l'usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse,)
  4. (Cuisine) Ce qui reste du corps d’une volaille lorsqu’on en a ôté les cuisses et les ailes.
    • Carcasse de chapon, de poulet, de perdrix, etc..
  5. (Par extension) Personne ou animal d’une extrême maigreur.
    • Tu trembles, carcasse (Turenne s’adressant à lui-même lors de la bataille de Salzbach (1675))
    • Le cheval, une grande carcasse blanche (Émile Zola, Pot-Bouille, 1882, p. 300)
  6. Arbre dépouillé de ses feuilles.
    • Les carcasses des charmilles.
  7. (Par analogie) Navire dont il n’y a encore que la charpente de faite. Vieux navire en démolition ou bâtiment qui a péri à la côte et que la mer a dépecé en partie.
    • Mais une épave, un reste de carcasse, le tronçon d’un mât, une hune brisée, quelques planches, cela résiste, cela surnage, cela ne peut fondre! (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  8. (Figuré) Plan, armature, charpente d’une chose.
    • La pièce lança deux obus avant que la carcasse de l’immeuble se disloquât, […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 239, Mercure de France, 1921)
    • La carcasse d’un discours, d’un roman, d’une pièce de théâtre.
    1. Fers intérieurs d’un édifice, d’une machine, d’un moule, d’un modèle, d’une pièce d’artifice.
    2. (Modistes) Branches de fil de fer couvertes de cordonnet dont les modistes se servent pour monter les chapeaux.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]