carrière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Champ de courses) (1534) De l’italien carriera, « chemin de chars », du latin populaire carraria, de carrus.
(Lieu d’extraction de minéraux) (xiie siècle) Du vieux français quarrière, du latin populaire quadraria, « lieu où l’on taille les pierres », de quadrus, « carré ».

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carrière carrières
/ka.ʁjɛʁ/

carrière /ka.ʁjɛʁ/ féminin

  1. (Vieilli) Champ de courses : espace fermé de barrières et disposé pour toute sorte de courses, principalement pour les courses à cheval ou en char.
    • Le bout de la carrière.
    • Aller jusqu’au bout de la carrière.
    • Parcourir la carrière.
    • S’arrêter au milieu de la carrière.
    • Entrer dans la carrière.
    • Ouvrir la carrière.
  2. (Manège) L’étendue de terrain où l’on peut faire courir un cheval sans qu’il perde haleine.
  3. (Figuré) Le cours de la vie, le temps qu’on exerce un emploi, une charge, etc.
    • Dans le cours de ma carrière, j’ai abordé beaucoup de sujets qui ne semblaient guère devoir entrer dans la spécialité d’un écrivain socialiste. (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Que je le plains, pécheur, en ton heure dernière !
      Les maux les plus affreux sont amassés sur toi;
      Le noir enfer, séjour rempli d'effroi,
      T’attend au bout de la carrière.
      (Mort du pécheur, dans Félix Dupanloup, Manuel des petits séminaires et des maisons d'éducation chrétienne, p.106, 2e éd., 1844)
    • J'ai vu, dans ma longue carrière d'ingénieur acousticien, bien des matières excellentes conductrices du son, mais jamais je n'en rencontrerai une seule comparable, même de loin, à celle dont sont pétris les murs de l'hôtel Terminus à Marseille. (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
  4. (Figuré) Profession que l’on embrasse, études auxquelles on se livre, entreprises où l’on s’engage, etc.
    • Et je commence à haïr l'humanité. La haine, ce sera ma carrière à moi. Je vous servirai dans vos faiblesses et dans vos grandeurs. Vos amours ou votre politique, peu importe. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • La carrière des sciences et des arts.
    • Il préféra la carrière des armes.
    • La carrière des honneurs, de l’ambition, de la gloire.
  5. (Poésie) Se dit du mouvement périodique des astres.
    • Le soleil commence, achève sa carrière.
    • L’astre des nuits parcourt sa paisible carrière.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carrière carrières
/ka.ʁjɛʁ/
Une carrière de marbre.

carrière /ka.ʁjɛʁ/ féminin

  1. Endroit d’où sont extraits des matériaux de construction (pierres, sable, minéraux non métalliques), par opposition aux mines.
    • Les gîtes de substances minérales ou fossiles renfermés dans le sein de la terre ou existant à la surface sont, relativement à leur régime légal, considérés comme mines ou comme carrières. (Article 1, Code minier, France, 2010)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
carrière carrières
/ka.ʁjɛʁ/

carrière /ka.ʁjɛʁ/ féminin

  1. (Histoire) Quartier juif des villes méridionales de la France.
    • Le Pape […] n'exigea plus le départ des juifs, mais il les obligea à se cantonner dans quatre villes (…): Avignon, Carpentras, Cavaillon et l'Isle-sur-Sorgue. Dans ces quatre villes, ils étaient tenus d'habiter un quartier spécial appelé « Carrière », ce qui, en provençal signifie rue, […]. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Par extension) (Histoire) Communauté juive qui vivait dans ces quartiers.
    • J'ai reçu de la carrière des juifs de celle ville, et des mains de Samuel de Béziers, trésorier, la somme de trente-trois livres, grosse monnoye que la communauté paye tous les ans à M. le commandant de la garnison ; […] Avignon, ce 28 juin 1787. Signé BOULOGNE, fourrier de la garnison. (Archives israélites de France‎, T.4, 1843, p.630)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

carrière /ka.ʁjɛʁ/

  1. Féminin singulier de carrier.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

carrière /ka.ɾjɛɾ/

  1. Carrière [professionnelle].

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]