casser les couilles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De casser, les, et couille (testicule). L’expression évoque une douleur pénible. Attesté en 1925 dans les Cahiers du sud (« on nous casse les couilles avec ces termes scientifiques de sous-développement, de Progrès. »)

Locution verbale[modifier | modifier le wikicode]

casser les couilles /ka.se le kuj/ (se conjugue, voir la conjugaison de casser)

  1. (Vulgaire) (Figuré) Importuner, embêter.
    • Ah! dit-il exaspéré, tu me casses les couilles. (Jean-Paul Sartre, La mort dans l’âme, Gallimard, 1949, p. 152)
    • Si nos vies sont aussi tristes, c’est à cause de la pluie qui toujours tombe, et de ce putain de vent du nord qui mouille et qui nous casse les couilles. (Bernard Suisse, Motus et babouches cousues, Le Manuscrit, p. 218)
Note[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Harrap's Slang Dictionary: English-French/French-English, 1984