cerner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cèrner

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin classique circǐnāre (« parcourir en formant un cercle, arrondir »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

cerner /sɛʁ.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Entourer, investir un lieu de manière à ôter toute communication, tout moyen de secours extérieur ou de fuite à ceux qui s’y trouvent.
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu'une brigade de flics avait cernés. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.79)
    • Cerner une place de guerre. Cerner un corps de troupes. Les gendarmes cernèrent la maison où il s’était réfugié.
  2. (Par extension) Faire un creux autour d’un arbre pour l’enlever avec ses racines ou pour l’entourer de bonne terre, de fumier, etc.
    • Cerner un arbre au pied.
  3. Séparer les noix vertes, de leur coque.
    • Cerner les noix pour en faire des cerneaux..
  4. (Vieilli) Faire autour des yeux un cercle livide.
  5. (Vieilli) Couper en rond.
    • Cerner l'écorce d'un arbre.
  6. (Vieilli) (Désuet) Circonvenir.
    • Mon Dieu, en quel martyre vous m'avez condamnée à vivre, enveloppée de duplicités, environnée d'embûches, cernée de chausses-trapes. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]