chambrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir chambre

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

chambrer /ʃɑ̃.bʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Tenir enfermé.
    • Ces wagons, d’un usage très commode, sont réunis l’un à l’autre par des passerelles, suivant le système américain. Au lieu d’être chambré dans un compartiment, le voyageur peut circuler sur toute la longueur du train. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.5)
  2. (Vieilli) (Familier) Tirer quelqu’un à l’écart ; l’entretenir en particulier.
    • On l’a chambré pendant deux heures, sans rien gagner sur son esprit.
  3. (Arts) Creuser en forme de chambre.
    • Chambrer une selle.
  4. (Œnologie) Mettre le vin à température de la pièce, le réchauffer légèrement.
  5. (Familier) Se moquer de quelqu'un.


chambrer /ʃɑ̃.bʁe/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Être dans la même chambre, la même chambrée.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

se moquer (5) :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (chambrer), mais l’article a pu être modifié depuis.