chanoine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin canonĭcus dérivé du grec κανών, kanôn (« règle »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
chanoine chanoines
/ʃa.nwan/
Un chanoine en cappa magna (1)

chanoine /ʃa.nwan/ masculin (équivalent féminin : chanoinesse)

  1. Religieux qui faisait partie des prêtres membres du conseil de l’évêque et chargés de célébrer l’office.
    • M. Pierre-Nicolas Anot, prêtre, docteur en théologie, chanoine, théologal et grand-pénitencier de Reims, est mort le 21 octobre dernier, âgé de près de 61 ans. (L'Ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, n° 964,‎ 5 novembre 1823, p. 397.)
    • Ce volume, petit in-32, semblable à un Annuaire du Bureau des Longitudes, est recouvert de drap pelucheux comme un bréviaire de chanoine, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.6)
    • Vous pensez bien, dit-il, que la nomination d’un chanoine étranger au diocèse n’a pas été considérée d’un œil indifférent par le clergé de Chartres. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. Celui qui possède un canonicat dans une église cathédrale, collégiale ou certaines basiliques.
    • Il alla trouver un vieux chanoine de la collégiale de Condé, nommé Josquin, qui avait un génie merveilleux pour la musique. (Charles Deulin, Cambrinus)
  3. Prêtre ou diacre vivant dans une communauté religieuse et se distinguant des moines par le fait qu’il assume une charge pastorale d’âmes, souvent au sein d’une église paroissiale.
    • Bientôt millénaire, la congrégation des chanoines du Grand-Saint-Bernard amplifie sa mission d’accueil sur ce col en haute altitude, en combinant pastorale du tourisme et écoute des besoins spirituels"". (Jean Christophe PLOQUIN– Au Grand-Saint-Bernard, l’accueil à haute altitude - Journal La Croix, p. 9, 9-10 Août 2014)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • chanoinie
  • Chanoine honoraire, ecclésiastique qui a reçu d’un évêque le titre honorifique de chanoine et le droit d’en porter les insignes.
  • Mener une vie de chanoine, mener une vie douce et tranquille.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]