chapiteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l'ancien français chapitel, lui-même issu du latin capitellum.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
chapiteau chapiteaux
/ʃa.pi.to/
Un chapiteau (1).

chapiteau masculin

  1. (Architecture) Partie du haut de la colonne, sur laquelle est posée la frise, et qui repose sur le fût.
    • Chapiteau corinthien. Chapiteau ionique.
  2. Quelques autres ornements d’architecture qui forment la partie supérieure, le couronnement de certaines choses.
    • Chapiteau de pilastre. Chapiteau de balustre. Chapiteau de couronnement. Chapiteau de niche, etc.
  3. (Par extension) Corniches et autres couronnements qui se posent au-dessus des buffets, des armoires et d’autres ouvrages.
  4. (Par extension) Partie supérieure d’un alambic, dans laquelle se condensent les vapeurs qui s’élèvent de la cucurbite.
  5. (Par extension) Morceau de carton en forme d’entonnoir, qui se met vers le haut d’une torche, pour recevoir ce qui en dégoutte de cire ou de poix.
  6. (Par extension) (Histoire) (Militaire) Deux ais joints qui couvrent la lumière d'un canon.
  7. (Par extension) (Alchimie) Vaisseau sur la cucurbite.
  8. (Par extension) Cornet placé au sommet d’une fusée volante.
  9. Grande tente destinée à accueillir les spectacles, principalement ceux du cirque.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (chapiteau), mais l’article a pu être modifié depuis.