charivari

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Charivari

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

D’origine obscure, peut-être du latin caribaria, emprunté au grec ancien καρηβάρεια karêbáreia qui signifie « lourdeur de tête, mal de tête ». En 1316, on trouve le mot chalivali pour nommer un ensemble de cris, de sifflets, de bruits de crécelle, tapage que l’on organisait pour huer un mariage mal assorti ou un comportement choquant. Au XVe siècle, on retrouve le terme charivari, tel que l’on le connaît aujourd’hui, pour parler d’une dispute ou de plaisanteries (entre époux). À la fin du XVIIe siècle, il est utilisé de façon péjorative à propos d’une musique.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charivari charivaris
/ʃa.ʁi.va.ʁi/

charivari /ʃa.ʁi.va.ʁi/ masculin

  1. (Histoire) Au Moyen Âge, bruit tumultueux de poêles, chaudrons, etc., accompagné de cris et de huées, que l’on faisait à la suite d'un mariage jugé mal assorti ou inconvenant, par exemple dans le cas de veufs ou des veuves âgées qui se remariaient.
  2. (Par extension) Tout bruit par lequel des gens attroupés témoignent à quelqu’un leur désapprobation.
  3. (Figuré) Toute sorte de criailleries, de querelles.
    • Il y a un terrible charivari dans cette maison. On continua la pièce, malgré le charivari qui se faisait dans la salle.
    • Tous les ans, nous fêtons cet évènement,
      Tous les ans, Paris est en chambardement.
      Les manants sont rois, les rois sont clowns et rient,
      Dans Paris, c’est Grand Charivari !
      (Le Bossu de Notre-Dame)
  4. (Par extension) Musique bruyante et discordante.
    • Ce n’était pas un concert, c’était un charivari, un vrai charivari. Quel charivari !
    • Ce fut d’abord un long charivari de basses ronflant, de violons grinçant, de pistons trompettant, de flûtes et de flageolets qui piaulaient. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]