chauffoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir chauffer et -oir

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chauffoir chauffoirs
/ʃo.fwaʁ/

chauffoir masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Lieu de réunion pour se chauffer.
    • Le chauffoir des monastères était une grande salle chauffée, située sur une des faces du cloître et dans laquelle, durant la mauvaise saison, les religieux passaient le temps qu'ils ne consacraient pas aux prières du chœur. Cette salle se nommait dans les premiers siècles de l'Église, caminata, calefactorium, pyrale; on voit dans la Chronique de Fontenelle que ces salles devaient leur origine aux fondateurs des plus anciennes maisons religieuses, puisqu'au VIIe siècle Gervold, abbé de Saint-Wandrille, réédifiait le chauffoir de l'abbaye. (Albert Lenoir, Architecture monastique, 1856)
    • (Moderne) (Spécialement) À la maison de correction de Versailles [dans les années 1960], les détenus étaient rassemblés dans une pièce baptisée chauffoir, ainsi nommée car elle était seule à bénéficier d'un système de chauffage. Ils y passaient tout le jour avant d'être remis en cellule pour la nuit. Le milieu de ce chauffoir servait de WC. (Jocelyne Sauvard, Simone Veil — La force de la conviction, l'Archipel, Paris, 2012, p. 63)
  2. (Vieilli) (Désuet) Poêle pour faire sécher le linge, les cartons, etc.
    • Dans la partie antérieure du chauffoir est pratiqué un foyer dont la cheminée s'élève au centre du chauffoir ; la chaleur développée produit un courant continuel d'air chaud qui circule dans le chauffoir; tout ce foyer, excepté à la partie antérieure, est enveloppé d'une couche mince de grains. (James Jones, « Description d'un chauffoir vertical pour sécher le blé », in Bulletin universel des sciences et de l'industrie, 1825)
  3. (Vieilli) (Désuet) Linge de propreté pour essuyer, réchauffer un malade, une femme en couche, etc.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]