cheoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du verbe latin cadere, « tomber ».

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

cheoir intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Être entraîné vers la bas, tomber.
    • Se aucun est en possession paisible et saisine d'avoir fourches en aucun lieu et, aprés ce, ses fourches cheent par feblesse, veillesse ou par vent...
  2. S'écrouler, s'éffondrer.
    • ... les tieules par l'air voloient Et les cheminees chëoient... (Guillaume de Machaut, Voir)
  3. S'affaisser, s'effondrer ; défaillir.
    • Et je qui fui boutez dedens le brueil Vi qu'a ce mot la dame au dous acueil Cheï com morte... (ibid.)
  4. S'abîmer, s'absorber, plonger dans.
    • ... qu'einsi elle s'en voloit Soudeinnement a recelée, Je cheï en moult grant pensée... (ibid.)
  5. Diminuer, décroître.
  6. Jeter.
  7. Perdre son droit en qqc., être débouté de qqc.
    • ... ne paiera aucuns despens, se il chiet et subcumbe de sa sentence.
  8. Trébucher.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Soi laisser cheoir : se baisser en se blotissant
    Lors me laissay tout bellement chëoir Et me coiti si bien
  • Cheoir en les mains de : tomber aux mains de
  • Bien il chiet à : c'est tant mieux pour, heureusement pour
    Mais Galatee s'en feuy En un crot, dont bien li cheÿ...

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]