chevalier d’industrie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis chevalier d'industrie)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir chevalier et industrie

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
chevalier d’industrie chevaliers d’industrie
/ʃə.va.lje d‿ɛ̃.dys.tʁi/

chevalier d’industrie /ʃə.va.lje d‿ɛ̃.dys.tʁi/ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) (Péjoratif) Escroc qui vit d’adresse.
    • Mais tu étais cadet, et sous l’ancien droit, le patrimoine dont tu as eu la moitié appartenait entièrement à ton frère aîné. […]. Si la Constituante n’avait passé un trait de plume sur cet article de la loi, tu serais à l’heure qu’il est de toute nécessité chevalier d’industrie, barnabote, aventurier, abbé, bretteur, coureur de ruelles. (Eugène Pelletan, Les droits de l’homme, 1858)
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)

Références[modifier | modifier le wikitexte]