chyle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin chylus, du grec ancien χυλός, khylos (« suc »), de χέω, khéô (« verser, répandre »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chyle chyles
/ʃil/

chyle /ʃil/ masculin

  1. (Physiologie) Fluide qui, dans les intestins grêles, est séparé des aliments pendant l’acte de la digestion, et que les vaisseaux dits chylifères pompent à la surface de l’intestin, et portent dans le sang pour servir à sa formation.
    • Les aliments se confondent tous en une liqueur douce, qui devient une espèce de lait, nommé chyle. (François de Salignac de la Mothe Fénelon, Exist. 35.)
    • Il en résulte que les parties du chyle sont plus propres à être appliquées sur les fibres et à les nourrir. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Esp. XIV, 2.)
    • Ce sang dépend de la formation du chyle. (Voltaire, Oreilles, 7.)
    • Le potage et le bouillon de viande leur font un meilleur chyle. (Jean-Jacques Rousseau, Ém. I.)
    • Rien ne trahissait en moi cette épouvantable existence qui fait d’un homme un entonnoir, un appareil à chyle, un cheval de luxe. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]