cingler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(verbe 1) Du scandinave sigla
(verbe 2) De sangle, de l’occitan cinglar ou du wallon cingler
(verbe 3) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe 1[modifier]

cingler /sɛ̃.ɡle/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Marine) Faire voile vers une direction, en parlant de la route sur laquelle on gouverne.
    • […], mais le navire imperturbable cingle vers l'immensité polaire, se glisse parmi les icebergs fantastiques qui dérivent en tournoyant cauteleusement, évités de justesse, en vain menaçants. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Cingler en haute mer.
  2. (Figuré) Filer à toute vitesse vers un but.
    • A peine en a-t-il prévenu Barth que, gadouilleux et crotté, il cingle vers le Normandy avec la détermination d'un coureur olympique en espoir de médaille d'or. (Françoise Dorin, La mouflette, J'ai lu, 1996, page 107)

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

cingler /sɛ̃.ɡle/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Frapper ou fouetter à l’aide d’un objet (cravache, bâton, fouet, corde, lanière).
    • Marius, ne te fâche pas, donne-moi la permission de parler, je ne dis pas de mal du peuple, (...) mais trouve bon que je flanque un peu une pile à la bourgeoisie. J'en suis. Qui aime bien cingle bien. (Victor Hugo, Les Misérables, V, 5, 6 ; 1862)
    • Elle se fit cingler le derrière à grands coups de cravache.
  2. Battre le fer à coups de marteau pour le forger, le corroyer.
  3. Frapper ou fouetter, en parlant du vent, de la pluie ou de la neige.
  4. Acte répréhensible au hockey, consistant à frapper un adversaire avec sa crosse pour l’empêcher d’avancer.

Traductions[modifier]

Verbe 3[modifier]

cingler /sɛ̃.ɡle/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Dans le toisé, prendre avec un cordeau le pourtour d’une voûte, le développement des marches d’un escalier ou de sa coquille.

Variantes orthographiques[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]