citoyen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xvie siècle) Dérivé de cité.
Dans le Dictionnaire culturel en langue française, Alain Rey fixe à 1995 l’adjectivation du substantif, en remplacement de l’adjectif consacré qui est civique. Ironiquement, citoyen est adjectival en ancien français.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin citoyen
/si.twa.jɛ̃/
citoyens
/si.twa.jɛ̃/
Féminin citoyenne
/si.twa.jɛn/
citoyennes
/si.twa.jɛn/

citoyen /si.twa.jɛ̃/ masculin (équivalent féminin : citoyenne)

  1. (Antiquité) Homme libre de l’empire romain, qui pouvait non seulement être né à Rome, mais aussi avoir acquis ces droits et ces privilèges quoiqu’il fût d’un autre pays.
  2. (Antiquité) Homme libre de certaines cités de la Grèce antique.
    • Si les thètes sont citoyens d’Athènes, c’est parce que leurs parents étaient citoyens d’Athènes et ainsi de suite comme cela jusqu'à… Erichthonios. (Pierre Brulé, La Fille d’Athènes, Presses universitaires de Franche-Comté, 1987, p. 396)
  3. (Politique) Personne faisant partie de ceux qui, dans un état organisé, jouissent des mêmes droits et obéissent aux mêmes lois.
    • Il faut entrer de force dans le domicile du citoyen : il faut arrêter administrativement l’homme qui ne peut être arrêté qu’en vertu d’une loi ; il faut violer la liberté de l’opinion et la liberté individuelle ; il faut en un mot mettre en péril la constitution même de l’État. (Résumé politique, in L’Ambigu : ou Variétés littéraires et politiques, vol. 56, 1818, p. 243)
    • Sumner Maine fait observer que les rapports des gouvernements et des citoyens ont été bouleversés de fond en comble depuis la fin du XVIIIe siècle […] (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. III, Les Préjugés contre la violence, 1908, p. 142)
    • À ce moment, la guerre tomba brutalement, sans crier gare. Le deuxième jour de mobilisation, Fagerolle se vit jeté dans un wagon à bestiaux, parmi les vomissures et les gueulements patriotiques d’un certain nombre de citoyens français. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930, p. 29)
    • Pourquoi ne ferions nous pas bûcher davantage nos citoyens afin de pouvoir dorloter nos citoyennes ? Cela serait profondément naturel et juste. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
    • Les jurisconsultes civils donnèrent aussi leur avis et Valin dans son Commentaire sur l’Ordonnance de la Marine déclara « que les philosophes (sic) qui désapprouvaient la guerre de course étaient de mauvais citoyens. » (Étienne Dupont, Le Vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p. 50)
  4. Celui qui habite dans une ville et y jouit du droit de cité.
    • Quant aux citoyens de Tours, ils accueillirent pacifiquement le général gallo-romain, qui prit possession de la place au nom du roi Sighebert. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Quoiqu’il résidât dans la ville principale de Mars, Ulfète, nulle cité ne le réclamait comme citoyen. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
    • Toutefois, les cités islamiques n’avaient jamais créé d’institutions autonomes […] Leurs habitants n’avaient aucun loyalisme civique ; ils n’étaient pas d’authentiques citoyens. (P. J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  5. Appellation que, dans certains milieux, en particulier pendant la Révolution française, on substitue à monsieur.

Abréviations[modifier | modifier le wikitexte]

Appellation utilisée pendant la Révolution française

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Celui, celle qui jouit du droit de cité (par opposition aux autres)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin citoyen
/si.twa.jɛ̃/
citoyens
/si.twa.jɛ̃/
Féminin citoyenne
/si.twa.jɛn/
citoyennes
/si.twa.jɛn/

citoyen /si.twa.jɛ̃/

  1. (Par apposition) Qui est citoyen.
    • Louis-Philippe, le roi-citoyen.
  2. (Familier) Qui se rapporte à la citoyenneté ou au civisme (à proscrire de la langue châtiée ; préférer civique).
    • Un sursaut citoyen est nécessaire.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir civique

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]