condio

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Forme collatérale [1] de condō (« établir, conserver »), c’est pour le sens et la construction, un verbe apparenté à conficio qui nous a donné confire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

condiō, infinitif : condīre, parfait : condīvī, supin : condītum /kon.dioː/ transitif (conjugaison)

  1. (Cuisine) Préserver, conserver, assaisonner pour une conservation, mariner dans de la saumure ou du vinaigre.
    • Vitis ipsa quoque manditur decoctis caulibus summis, qui et condiuntur in aceto ac muria. (Pline. Naturalis Historia, XIV, 23)
      La vigne elle-même est mangée, c'est-à-dire les sommités de la tige, ou bouillies ou confites dans du vinaigre et de la saumure.
  2. Préserver, embaumer.
    • condiunt Aegypti mortuos Cic. Tusc. 1, 108
      les Egyptiens embaument les cadavres.
  3. (Par extension) Assaisonner, enjoliver, ajouter du sel
    • comitate condita gravitas. (Cic. CM 10)
      gravité tempérée de bienveillance.
    • Hilaritatem illam, qua hanc tristitiam temporum condiebamus, in perpetuum amisi. (Cicéron. Att. 12, 40, 3)
      Quant à ma gaieté d'autrefois, mon préservatif contre les misères du temps, elle m'a fui sans retour. (traduction)

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (condio)
  • [1] Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (condio)