confession

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin confessio (« aveu », « confession », « attestation », « témoignage », « reconnaissance », « déclaration »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
confession confessions
/kɔ̃.fe.sjɔ̃/

confession /kɔ̃.fe.sjɔ̃/ féminin

  1. Aveu, déclaration que l’on fait de quelque chose.
    • Confession sincère, franche, ingénue.
    • confession forcée, extorquée.
    • Désirez-vous une plus ample confession ?
  2. (Par ellipse) Confession de foi.
    • La confession des églises réformées. — La confession d’Augsbourg.
  3. (Religion) Appartenance à une secte ou croyance.
    • Voltaire avait raison : l’illusion religieuse est indéracinable, il est donc préférable qu’elle s’exprime par une multitude de confessions. (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 710)
  4. (Au pluriel) Mémoires, autobiographie.
    • Les confessions de saint Augustin. — Les confessions de J.-J.Rousseau.
  5. (Christianisme) Action d’avouer ses péchés à un prêtre, dans l’église catholique, pour obtenir le pardon de Dieu.
    • Henri Heine prétend que le catholicisme d'une épouse est chose très salutaire pour le mari parce que la femme ne reste pas sous le poids de ses fautes ; après la confession, elle se met « de nou­veau à gazouiller et à rire ». De plus, elle n'est pas exposée à raconter sa faute. (L'Allemagne, tome II. p. 322.) (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, note de bas de la page 299)
    • Depuis longtemps déjà il soupçonnait la chose, car de l’apprendre en confession il n’y fallait guère compter ; à partir de quinze ou seize ans tous s’émancipaient et se dispensaient de cette corvée ennuyeuse : […]. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • billet de confession, (Religion) attestation par laquelle un prêtre certifie qu’il a entendu quelqu’un se confesser.
  • confession de foi, déclaration, exposition faite, de bouche ou par écrit, de la foi que l’on professe.
  • En mourant il fit sa confession de foi. — La confession de foi de telles églises.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
confession
/Prononciation ?/
confessions
/Prononciation ?/

confession

  1. (Droit) Confession.
    • The criminal made a confession to the police.
  2. Aveu, confession.
    • The old man made a confession' of faith on his deathbed.
  3. (Christianisme) Confession.
    • Do you go to confession regularly?
  4. Religion.
    • Which confession do you belong to? Protestant or catholic?

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]