conflit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin conflictus (« heurt, choc, lutte, attaque »), dérivé de confligere (« heurter, opposer ») composé du préfixe con- (« ensemble ») et de fligere (« heurter, frapper »). Comme combat, c'est étymologiquement « le fait de lutter ensemble ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
conflit conflits
/kɔ̃.fli/

conflit /kɔ̃.fli/ masculin

  1. Lutte armée, combat entre deux ou plusieurs personnes ou puissances qui se disputent un droit.
    • La violence prolétarienne change l'aspect de tous les conflits au cours desquels on l'observe ; car elle nie la force organisée par la bourgeoisie, et prétend supprimer l’État qui en forme le noyau central. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.23)
    • Si profond était le fossé entre la bourgeoisie manufacturière et les ouvriers du textile que les luttes révolutionnaires, dans Sedan, prirent comme nulle part ailleurs le caractère d'un conflit entre classes. (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • L'État […]: ses structures et la légitimité de ses souverains sont attaqués du Levant à l'Asie du Sud-Ouest. Un conflit intérieur et son corollaire d'instabilité régionale peuvent donc faire craindre la balkanisation de la région et, par suite, une refonte de sa carte. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.87)
    • Ce conflit dynastique dégénérerait en guerre européenne. C'est pourquoi Dubois se pose en apôtre de la paix. (Évelyne Lever, La diplomatie secrète du mystérieux abbé Dubois, dans Marianne (magazine) n° 765, 17 décembre 2011)
  2. (Figuré) Violente opposition de sentiments, d’opinions, d’intérêts.
    • On peut admettre qu'entre les vérités philosophiques et les vérités théologiques, il ne peut avoir ni entr’aide ni conflit, parce qu'il n'y a aucun point de contact : […]. (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
    • Au vrai j'entrevoyais que le conflit politique était le même en tous pays, et qu'il n'était autre qu'une révolte des esclaves contre les maîtres, chose qu'il fallait attendre, après cette tuerie imbécile. (Alain, Souvenirs de guerre, p.229, Hartmann, 1937)
    • Les réformes de Henry II, en affaiblissant les nobles, les avaient rapprochés de leurs tenants. Entre le manoir et le village, les conflits devenaient plus rares. (André Maurois, Histoire d'Angleterre, A. Fayard & Cie, 1937, p.158)
    • L’intégrité journalistique repose largement sur l’absence de conflits de loyautés, et même sur l’absence d’apparence de tels conflits. (Marc-François Bernier, Éthique et déontologie du journalisme, page 315, Presses de l’Université Laval, 2004)
  3. Expression d’exigences internes inconciliables, telles que désirs et représentations opposés, et plus spécifiquement de forces pulsionnelles antagonistes.
    • Le conflit psychique peut être manifeste ou latent.
  4. (Jargon informatique) Tentative de modification simultanée par plusieurs utilisateurs, qui aboutit à un rejet par le logiciel.
    • Évidemment, si le fichier a été édité par un autre utilisateur et que ce dernier a validé ses modifications sur le référentiel tandis qu'on l'éditait localement, il y a problème. cvs rapporte alors le conflit. (Utilisation de CVS, lien)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Lutte armée :

Violente opposition :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]