connétable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français conestable, lui-même issu du latin comes stabulī (« comte de l’étable »), c’est à dire (« comte chargé des écuries ») et donc, à l’origine, de la cavalerie de guerre.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
connétable connétables
/kɔ.ne.tabl/

connétable /kɔ.ne.tabl/ masculin

  1. (Histoire) Premier officier militaire de la couronne, qui avait le commandement général des armées.
    • Et à ce titre de connétable de nos armées il conviendra d'ajouter celui de lieutenant-général de notre royaume. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
  2. (Histoire) Titre de dignité qui se donnait à quelques aristocrates, dans la lignée desquelles il était héréditaire
    • Et peut-il lutter avec une charge de la Couronne ? il n’y en a que six : grand-aumônier, chancelier, grand-chambellan, grand-maître, connétable, grand-amiral ; mais on ne nomme plus de connétables. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. (Par extension) Épouse d’un connétable.
    • Madame la connétable.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]