connard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Croisement étymologique : visiblement formé (xxe siècle ?) de con et suffixé en -ard, mais dérive par déformation du mot plus ancien cornard dans son acception d’injure[1].
Une autre signification serait que l'étymologie du mot connard viendrait des conards, ils remonteraient au Moyen-Âge XVIème siècle. Durant les fêtes de carnaval les conards étaient un groupe ludique (L'abbaye des conards de Rouen) parodiant les personnages public, les maris trompés... Tout nobles ou personnages public n'avaient qu'à bien se tenir au risque de se retrouver avec des conards derrière eux les parodiant ou reprenant une de leurs mésaventures, la parodiant à outrance et tournant au ridicule le personnage public concerné[2].

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin connard
/kɔ.naʁ/
connards
/kɔ.naʁ/
Féminin connasse
/kɔ.nas/
connasses
/kɔ.nas/

connard /kɔ.naʁ/ masculin

  1. (Vulgaire) Insulte désignant quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.
    • De se foutre en l'air, connard !
      Hé quoi, pas même damné, pensais-je, revenant assez vite à moi-même...
      (Maurice Clavel, Le tiers des étoiles, 1972)
    • Connard ! Tu t'étonnes d'avoir la chiasse ? Boire l'eau de la voierie à un robinet rouillé... Ici ! (Paul Smaïl, Casa, la casa, 1998)
    • «  Je suis un imbécile, ai-je songé. Maintenant c'est sûr, je suis vraiment empoisonné. Quel connard ! »
      - Connard ! s'est exclamée sa voix qui résonnait de chaque côté de mes oreilles. Connard ! Tu as merdé !
      (Rodolfo Enrique Fogwill & Isabelle Gugnon, Muchacha punk, 2006, p.130)
    • — Eh, connard, tire tes sales paluches de là ou je me fâche ! (Retour vers le futur, 1985)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (connard)
  2. L'Abbaye des Conards de Rouen