contre-maître

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir contre dans le sens de « à côté, inférieur », et maître.

Attestations historiques[modifier | modifier le wikicode]

  • (xve siècle) Le suppliant dist : contremaistre, l’en m’a dit que vous me trassez [cherchez], je ne sçay la cause pour quoy. [1]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
contre-maître contre-maîtres
/kɔ̃.tʁə.mɛtʁ/

contre-maître masculin

  1. (Marine) Autrefois le troisième officier de manœuvre à bord, qui était au-dessous du maître et du second maître d’équipage. Aujourd’hui, cette dénomination est remplacée par celle de second maître de deuxième classe.
    • Je me souviens d’avoir entendu dire à vos ministres, au cardinal Dubois, que le czar n’était qu’un extravagant, né pour être contre-maître d’un navire hollandais. (Voltaire, Lettre Chauvelin, 3 oct. 1760)
    • De toutes parts, un cri de guerre s’élève. Le contre-maître, qui avait la clef des fers, succombe un des premiers. (Prosper Mérimée, Tamango, 1829)
  2. (Management) Celui qui dirige les ouvriers dans les grandes fabriques, dans un atelier, dans un chantier, etc.
    • Qu’il s’agisse de choisit un contre-maître parmi des ouvriers, un chef d’atelier parmi des contres-maitres, un directeur parmi des ingénieurs … ce n’est jamais, ou presque jamais, la capacité technique qui détermine le choix. […] C’est la capacité administrative. (Henri Fayol, Administration industrielle et générale (1916), Dunod, 1970, p. 14)
  3. (Ornithologie) Famille de petits oiseaux du Paraguay, ressemblant aux fauvettes.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]