copie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : copié

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin copia (« abondance ») dont est issu copieux ; copia est composé de co- (préfixe intensif) et ops (« moyens, ressources, pouvoir », « richesse »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
copie copies
/kɔ.pi/

copie /kɔ.pi/ féminin

  1. Action de copier.
    • (Droit) Droit de copie.
  2. Double fait d’après un original.
    • Le 5 février, les deux parlementaires apportent une copie authentique du traité conclu entre la France et l'Allemagne pour fixer les conditions de l'armistice. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.439, Bloud & Barral, 1883)
    • Il existe aux archives communales de Chagny-lès-Omont une copie de la charte des privilèges accordée en 1218 par Pierre, abbé de Saint-Remy de Reims. (Revue d'Ardenne & d'Argonne : scientifique, historique, littéraire et artistique, Société d'études ardennaises "La Bruyère", nov-déc. 1893, p.39)
    • Puis, avec un gros soupir, il replia les originaux, les serra dans la poche de côté de son veston et, très soigneusement, les remplaça dans le portefeuille par les copies qu’il avait faites. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 152, Mercure de France, 1921)
  3. (En particulier) Reproduction d’un ouvrage d’art.
    • Une copie de la Vénus de Milo.
    • Il a permis qu’on prît des copies de son portrait. (Marquise de Sévigné, 343.)
  4. Simple imitation, emprunt, plagiat.
    • Cet édifice, ce poëme n'est qu’une copie de tel autre.
    • Ce roman n’est qu’une pâle copie de tel ouvrage.
  5. Imitateur, personne qui reproduit ou imite les manières d’une autre.
    • Ce jeune homme est en tout la copie de son père.
    • [Richelieu] J'étais trop jaloux de la bonne gloire, pour vouloir être la copie d’un autre. (François de Salignac de la Mothe Fénelon, XIX, 408.)
    • Un original sans copie, un homme singulier dont on ne trouverait pas le pareil.
    • C’est une mauvaise copie d’un fort bon original, se dit d’un homme qui, essayant d’imiter quelqu'un qui excelle, en reste fort loin.
  6. Tout écrit destiné à être reproduit.
    1. (Imprimerie) Texte manuscrit sur lequel travaillent les compositeurs.
      Le compositeur n’a pas assez de copie pour achever la feuille.
  7. (Éducation) Devoir que l’écolier remet au professeur et qui, en général, est la transcription au net d’une première élaboration.
    • Corriger les copies.
    • Le professeur note les copies suivant la valeur de chacune.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe copier
Indicatif Présent je copie
il/elle/on copie
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je copie
qu’il/elle/on copie
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
copie

copie /kɔ.pi/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de copier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de copier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de copier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de copier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de copier.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]