corriger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin corrigere composé de cum (« avec ») et de regere (« diriger »), soit littéralement « diriger avec ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

corriger transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Rectifier, améliorer conformément à une règle, à des règles. — Note : Il se dit en parlant des personnes et des choses.
    • Le maquignon de bas étage […] travaille les oreilles, souffle les salières, burine les dents, place une queue postiche, taille les sabots, mastique les seimes, donne un coup de pinceau, refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; […]. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Elle n’a qu’un défaut, mais il sera fort difficile de l’en corriger. - Corrigez cette humeur violente. - Corriger les abus.
    • Malgré les leçons de l’expérience, nous nous corrigeons rarement de nos défauts. - Ce jeune homme commence à se corriger.
    • Il m’a envoyé son livre, son poème pour le corriger. - Corriger les fautes, les défauts d’un ouvrage. - Édition revue et corrigée.
  2. (Spécialement) (Imprimerie) Indiquer par des marques les corrections à faire sur une épreuve.
    • Corriger un placard, une mise en pages.
  3. (Figuré) Réparer.
    • Corriger l’injustice du sort.
  4. (Marine) Rectifier par l’observation les erreurs provenant de la dérive ou de la variation de la boussole.
    • Corriger la route d’un bâtiment en pleine mer.
  5. Réprimander, châtier, punir en vue d’améliorer le caractère, les habitudes.
    • […], et il vient parmi eux plein de courroux et le bras étendu pour les corriger et les châtier. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • On avait beau le corriger quand les voisins le ramenait en carriole, l’habitude de ces fugues était prise. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  6. Tempérer. — Note : Il se dit surtout en parlant des aliments, des remèdes et des humeurs.
    • Il faut corriger la crudité de l’eau avec un peu de vin. - L’acidité du citron se corrige par le sucre. - Corriger l’âcreté du sang.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Interlingua[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

corriger /kɔr.ri.ˈʒɛr/ (conjugaison)

  1. Corriger.