courrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xive siècle) Attesté sous la forme corier en moyen français, de l’italien corriere (« porteur de messages »), attesté depuis le XIIIe siècle, dérivé du latin médiéval currerius (« messager »), attesté dès 1162 à Gênes. En italien corriere désigne, au XIIIe siècle, les porteurs de messages entre l’Italie et les foires de Champagne [1], dérivé de correre (« courir ») avec le suffixe -iere.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
courrier courriers
/ku.ʁje/

courrier /ku.ʁje/ masculin

  1. (Histoire) ou (Littéraire) Celui qui courait la poste en avant des voitures pour préparer les relais.
  2. (Désuet) Personne qui porte des dépêches. Note : En ce sens, il y a un féminin rare et littéraire: courrière.
    • Mon courrier est arrivé d’Orléans il y a une heure, et, grâce à la poste, a fait trente-deux lieues dans la journée. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Le courrier avait retiré du traîneau une masse inerte, une sorte de sac couvert de neige, et il se disposait à l'introduire dans la maison, […]. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Diligente courrière,
      Vole, et près de ces bords, soupire ma prière.
      (J.-M. Butignot, Élégies et odes, élégie VII: À la Saône ; Imprimerie de Ballanche, Lyon, 1815, page 23.)
  3. (En particulier) (Histoire) Celui qui portait les dépêches diplomatiques.
    • Un courrier de cabinet
  4. (XIXe siècle) Véhicule qui servait à transporter des lettres, des journaux, etc., pour le service postal.
    • L’arrivée du courrier.
  5. Poste, système de transmission de messages, de lettres, de journaux, d'écrits entre différents utilisateurs, en différé, par voie de terre, de fer ou par voie aérienne.
    • Nos nouveaux amis nous remirent leur correspondance ; il nous fallut leur fournir les enveloppes ; ils avaient pensé à tout sauf à ce courrier inattendu. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Je vous transmettrai ce document par courrier dès qu’il sera prêt.
    • Le courrier n’est pas encore arrivé.
    • Les heures du courrier sont changées.
    • Mettre une lettre à la poste pour le courrier de cinq heures.
    • Répondez-moi par courrier.
    • Manquer le courrier.
  6. Correspondance qu’on reçoit ou envoie par ce service.
    • J'écoute le vaguemestre nous lire le courrier qui part : il approuve sans réserve la carte du colonel : Tout va bien, mais est étonné par celle du capitaine adjoint qui écrit à ses deux fillettes: Bonjour dominical du papa: […]. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Il s'agit d'évaluer d'une part les volumes de courrier mécanisable et de courrier non mécanisable, et d'autre part du courrier s'adressant aux particuliers et de celui destiné aux entreprises. (Bruno Mahouche, Les centres de tri de la région parisienne dans la tourmente de l'histoire (1946-1989), p.196, L'Harmattan, 2010)
  7. Titre de certains journaux.
    • Le courrier de l’Yonne, de la Vendée, etc.
  8. Article de journal, qui paraît régulièrement et qui est destiné à mettre au courant des théâtres, des sports, de la mode, du mouvement de la Bourse, etc.
    • Le courrier des théâtres, des sports. Courrier de la mode. Courrier de la Bourse.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]