couverture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin coopertura (« couverture, voile ») venant de cooperire (« couvrir entièrement ») de operire (« couvrir, recouvrir, cacher »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
couverture couvertures
/ku.vɛʁ.tyʁ/

couverture /ku.vɛʁ.tyʁ/ féminin

  1. Grande pièce d’étoffe épaisse couvrant le lit, se plaçant au-dessus des draps.
    • Il se déshabilla en hâte, se blottit sous les couvertures. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930,)
    • Il saisit Héloïse, l'enlève entre ses bras […], et la transporte doucement, parmi les couvertures qu'il rabat sur elle. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. (Imprimerie) Première page d’un ouvrage imprimé.
    • Argument de vente de tout magazine vendu en kiosque, la couverture est élaborée précisément.
  3. (Imprimerie) Partie extérieure d’un livre servant à le protéger.
    • Le relieur-doreur décore les couvertures de livres à partir de fines feuilles d’or.
  4. Partie extérieure de la toiture.
    • Une petite pluie froide faisait furtivement briller la couverture d’un appentis et tinter sur le zinc, à de rares intervalles, de pesantes gouttes d'eau qui s’échappaient d’une chanlatte percée. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  5. Garantie de protection donnée par un assureur.
    • L’assurance santé offre une couverture contre les maladies et les blessures.
  6. (Banque & Commerce) Garantie donnée pour assurer un paiement.
    • Ce négociant me doit beaucoup, mais j’ai une bonne couverture.
    • J’ai tiré sur vous une lettre de change, acceptez-la ; je vous en enverrai la couverture avant l’échéance, Je vous ferai passer les fonds avant l’échéance.
  7. (Finance) (Bourse) Dépôt de titres ou d’espèces, que l’agent de change exige du client qui donne des ordres pour des marchés à terme.
  8. (Figuré) Ce qui sert à cacher, à dissimuler.
    • Sous couverture d’amitié. L’intérêt public sert de couverture à bien des trafics.
  9. (Par extension) Fausse identité endossée ponctuellement par un agent secret ou un policier en mission d’infiltration.
    • Il a publié le nom de jeune fille, qu’elle utilisait comme couverture dans son métier d’agent secret.
  10. (Militaire) Ensemble des moyens militaires servant à se protéger d’une attaque.
    • Une armée, même en mouvement, doit assurer sa couverture.
  11. Couche végétale recouvrant le sol. (Par extension) Paillage.
    • On trouve principalement l’azote nitrique dans les sols forestiers à couverture herbacée.
  12. (Par extension) Zones où peut être activé un service téléphonique ou internet.
    • La couverture des réseaux de télécommunications mobiles a augmenté considérablement ces dernières années.
  13. (Journalisme) Action d'enquêter puis de relater l'enquête par les journaux.
    • Son traitement, sa couverture médiatique pourront être assuré par un fait-diversier, journaliste en charge des faits-divers, un enquêteur spécialisé dans les affaires politico-financières ou un chroniqueur judiciaire. (Alexandrine Civard-Racinais, Le journaliste, l'avocat et le juge: les coulisses d'une relation ambigüe, 2003, p.34)
  14. (Zoologie) Une des plumes qui recouvrent la base des rémiges et des rectrices.  [1]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Grande pièce d’étoffe épaisse (1) :
Première page d’un ouvrage imprimé (2) :
Partie extérieure d’un livre (3) :
Partie extérieure de la toiture (4) :
Garantie donnée par un assureur (5) :
Fausse identité (6) :
Moyens militaires servant à se protéger (7) :
Couche végétale au sol (8) :
Zones où peut être activé un service (9) :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • faire la couverture; Replier le drap et la couverture d’un lit pour qu’on y puisse entrer plus facilement.
  • tirer la couverture à soi; (Figuré) (Familier) Prendre plus que sa part, chercher dans une affaire à s’emparer de profits, d’avantages qu’on doit partager avec d’autres.
  • troupes de couverture: (Militaire) Troupes qui sont placées à la frontière d’un pays pour la garder en cas d’attaque imprévue.
  • couverture de cheval, de mulet, (Vieilli) Celle qui sert à couvrir un cheval ou un mulet après une course.
  • couverture de voyage, (Vieilli) Qui sert à garantir du froid en chemin de fer, en voiture, en automobile.
  • couverture de lit ; (Vieilli) Celle que l’on met sur le drap.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]