créativité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Composé de créative, féminin de créatif, et du suffixe -ité [1]. Attesté au milieu du XIXe siècle [2][3][4].

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
créativité créativités
/kʁe.a.ti.vi.te/

créativité /kʁe.a.ti.vi.te/ féminin

Exemple de créativité en architecture : The Helix Bridge and Marina Bay Sands Hotel, Singapore. (1)
  1. Façon créative de faire quelque chose.
    • La psychologie de la vieillesse n’est encore qu’esquissée. La créativité, qui est prospection dans le temps, s’épuise. (Emmanuel Mounier, Traité du caractère, Éditions du Seuil, 1947, p. 162.)
  2. Capacité, faculté, d’inventer du nouveau, de nouvelles choses.
    • Les deux architectes ont du faire preuve d’une grande créativité pour concevoir ces deux projets.
    • Il a fait preuve d’une belle créativité dans l’élaboration de cette histoire.
    • La créativité, c’est l’aptitude à avoir de bonnes idées de solutions de façon répétées, si possibles nouvelles (inattendues aux yeux des autres). (Jean-Louis Swiners & Jean-Michel Briet, L’intelligence créative au- delà du brainstorming, Maxima, 2004, p. 71).
  3. Partie d’un processus de conception qui se situe après l’analyse et avant la synthèse.
    • Ainsi, la créativité c’est la faculté de composer, de construire, à partir d’éléments déconstruits, un concept, en effectuant sa synthèse. C’est une succession ou une alternance de moments créatifs (d’imagination) et créateurs (de création). Référence nécessaire

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (créativité)
  2. Josef Hoëné-Wronski, Messianisme ou Réforme absolue du savoir humain […], page 527, 1847, Firmin Didot frères. « Créativité (aptitude à la création) »
  3. Antoine Mollière, Metaphysique de l’art, page 88, 1849, Gaume Frères, Lecoffre. « Mais, Dieu connu, que sera l’homme, l’œuvre de ses mains, le produit de sa créativité, de son activité absolue ? »
  4. Nicolas de Gerebtzoff (Nikolaĭ Akimovich Zherebt͡s︡ov), Essai sur l’histoire de la civilisation en Russie : Russie Moderne, tome 2, page 246, 1858. « […] elle [la Russie] ne voulait plus se contenter seulement de développer en elle la faculté de percevoir les idées d’autrui, elle se préparait à jeter la sonde de l’analyse et à ouvrir ses ailes pour voler dans les régions de la méditation et de la créativité. »