cran

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de créner.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
cran crans
/kʁɑ̃/

cran /kʁɑ̃/ masculin

  1. Entaille qu’on fait à un corps dur pour accrocher ou arrêter quelque chose.
    • Faire un cran.
    • Le cran d’une arbalète.
    • Hausser ou baisser une crémaillère d’un cran.
    • Hausser un rayon de bibliothèque de deux crans, de trois crans.
    • Monter, descendre d’un cran, Passer de l’emploi qu’on occupait à l’emploi qui est immédiatement au-dessus ou au-dessous.
    • Depuis dix ans qu’il est dans cette administration, il n’a pas monté d’un cran.
    • Au lieu de l’avancer, on l’a fait descendre d’un cran.
    • Baisser d’un cran, se dit des Choses qui diminuent, qui s’altèrent, s’affaiblissent.
    • Sa fortune, son crédit, sa santé, son esprit a baissé d’un cran. On dit dans le sens contraire
    • Hausser d’un cran.
  2. (Imprimerie) Petite cannelure faite sur un des côtés du corps de chaque lettre, pour que l’ouvrier puisse placer les caractères dans le sens convenable, lorsqu’il compose.
    • Le côté du cran.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

cran /kʁɑ̃/ masculin invariable

  1. (Familier) Hardiesse ; qualité de celui qui va de l’avant même dans des situations difficiles.
    • Il avait plus de cran au front. Il était même très brave, d'une bravoure innocente. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.258)
  2. (Familier) Fâché, être de mauvaise humeur.
    • Être à cran.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • cran sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

cran /Prononciation ?/ masculin

  1. (Typographie) crénage, encoche d’un caractère.
  2. (Typographie) (Rare) crénage, ajustement des approches entre deux caractères consécutifs.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]