cuillère à soupe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Jusqu’au XIXe siècle, le terme « cuillère à soupe » désignait une cuillère profonde pour prendre le potage dans la soupière, aujourd’hui appelée « louche », mais aussi la cuillère utilisée pour porter les aliments liquides ou peu consistants à la bouche. Aujourd’hui, le premier usage est un archaïsme.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
cuillère à soupe cuillères à soupe
/kɥi.jɛʁ a sup/
Un couteau, une fourchette, une cuillère à soupe et une petite cuillère.

cuillère à soupe /kɥi.jɛʁ a sup/ féminin

  1. Ustensile de table destiné à porter à la bouche des aliments liquides ou peu consistants.
    • Une cuillère à soupe contient 15 millilitres (ml) ou 1,5 centimètre-cube (cm³), une cuillère à café 5 millilitres (ml) ou 0,5 centimètre-cube (cm³).
    • Avec un vieux couteau rouillé, elle taillait des tranches minces dans sa miche ; sa cuillère à soupe, en fer blanc étamé, était de forme ronde. (Charles Ferdinand Ramuz, Aimé Pache, peintre vaudois, 1966)
    • De plus, l’élève doit avoir un coffre pour renfermer son linge sale, un parapluie, un couvert de table consistant en une cuillère à soupe, une cuillère à café, toutes les deux en argent, un couteau et une fourchette, […]. (frères Isler et Bruch, Exposé des principes d’éducation, 1836)
    • La contenance d’une cuillère à café ou d’une cuillère à soupe est utilisée, parfois, pour exprimer une quantité de liquide (sirop, médicament). (Groupe de réflexion interafricain, Sciences physiques et technologie, 1987)
  2. (Par extension) (Cuisine) Mesure de volume de 15 ml.
    • À la fin, ajoutez une cuillère à soupe de crème fraîche, puis les moules. (Losange, Recettes de nos Grand-mères, 2008)
  3. (Archaïsme) ou (Canada) Louche, cuillère profonde et à long manche, dont on se sert à table pour prendre le potage dans la soupière.
    • Il faut convenir cependant qu’il lui restait de ce qu’il avait possédé jadis six couverts d’argent et une cuillère à soupe que madame Magloire regardait tous les jours avec bonheur reluire splendidement sur la grosse nappe de toile blanche. (Victor Hugo, Les misérables, 1863)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Ustensile de table à porter à la bouche

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]