décamper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1516) descamper. Dérivé de camper avec le préfixe dé-.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

décamper /de.kɑ̃.pe/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Lever le camp.
    • L’armée fut obligée de décamper.
    • On décampa au point du jour.
    • L’ennemi était décampé, avait décampé quand nous arrivâmes.
  2. (Figuré) (Familier) Se retirer précipitamment de quelque lieu, s’enfuir.
    • Mais la Guerliche ne l’attendit point, et, préférant le soleil à l’ombre, il jugea prudent de décamper et ne reparut plus à Erchin. (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche)
    • Debout! répondit celui-ci, debout! Il est l'heure de décamper. Le marquis d'Aroca flaire notre piste avec six alguazils. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • – Mon vieux minou, faut absolument trouver le moyen de décamper de ce sale trou. Au train dont tu vas, notre provision de lait ne durera pas longtemps… (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 249, Mercure de France, 1921)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]