déchainer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : déchaîner

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de dé- et chainer.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

déchainer /de.ʃɛ.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison), (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Détacher d’une chaine, de chaines.
    • Déchainer un chien.
  2. (Figuré) S'emporter.
    • Il semblait que tous les vents fussent déchainés, se dit en parlant d’un violent ouragan.
  3. (Figuré) Inciter une ou plusieurs personnes à se laisser aller à l’emportement, à la violence.
    • Il a déchainé toute sa meute contre moi.

se déchainer pronominal

  1. S’emporter avec violence contre quelqu’un.
    • Les Boches préparaient un « sale » coup, et Luc, de quart au périscope, avait donné l’alerte à sa tranchée. Presque aussitôt le bacchanal se déchaîne : les obus pleuvent, les parapets sautent. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.155)
    • Je ne sais pourquoi il se déchaine si fort contre vous.
    • Dès que les passions populaires sont déchainées, on peut tout craindre.
  2. (Figuré) (Familier)
    • C’est un diable déchainé : Se dit d’un méchant homme qui se permet tout, qui ne garde aucune mesure.
    • Il est déchainé : Se dit de quelqu’un dont on ne peut plus arrêter les excès de conduite, de parole, etc.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]