défroquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De froc avec le préfixe dé- signifie au sens propre « dépouiller du froc », mais il n’est utilisé que figurément.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

défroquer /de.fʁɔ.ke/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Religion) Quitter ou vouloir quitter l’état monastique ou l’état ecclésiastique, en parlant d’un religieux ou un ecclésiastique.
    • Cependant, mon excellent frère, je crois que pour ton bien et celui de l’Église, je devrais te défroquer, en te donnant une place dans notre garde […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Pronominal)Ce prêtre s’est défroqué.
  2. (Figuré) (Pronominal) Abandonner ses convictions, son engagement.
    • Il n’avait jamais pu se défroquer et rejeter son habit poussiéreux d’honnête homme vermoulu. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p. 34)
  3. (Vieilli) Dépouiller quelqu’un de son argent, de ses biens.
  4. (Populaire) (Pronominal) Ôter sa culotte ou son pantalon.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]