délabré

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : délabre

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De délabrer.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin délabré
/de.la.bʁe/
délabrés
/de.la.bʁe/
Féminin délabrée
/de.la.bʁe/
délabrées
/de.la.bʁe/

délabré masculin

  1. En mauvais état, en parlant d’une chose, d’une construction.
    • Au cours des dernières années, les affaires avaient marché cahin-caha, avec une prédisposition romanesque à l’insécurité, dans une petite échoppe délabrée ouvrant sur la Grand’Rue. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.43, éd. 1921)
    • Rares et maigres, pauvres et silencieuses étaient les localités traversées et, dans celles-ci, nombreuses étaient les demeures manifestement abandonnées, les bicoques délabrées où tout en fait des ruines. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Le couvent était un édifice trapu et délabré, dont le toit ressemblait plutôt à de la tôle ondulée qu’à un pinacle gothique. (Terry Eagelton, Le Gardien)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe délabrer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
délabré

délabré /de.la.bʁe/

  1. Participe passé masculin singulier de délabrer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]