démolir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : demolir

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

démolir /de.mɔ.liʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Abattre pièce à pièce (se dit surtout en parlant des bâtiments, des constructions).
    • L’église fut démolie pendant le dernier siècle ; elle était de construction romane. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Après le « mur murant » de 1786, les fortifications de 1840 ont été démolies pierre par pierre, et la terre de leurs glacis à servi à combler les fossés de défense dont on l'avait tirée. (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.243)
  2. (Figuré) Détruire le crédit, le respect ou la réputation.
    • Le maquignon de bas étage […] refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; mais avec un peu d’attention on peut démolir l’échafaudage, et mettre à nu les défauts que l’on voulait cacher. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Démolir une réputation.
  3. (Jeu d’échecs) Démontrer qu'un problème d'échecs est insoluble dans la configuration proposée par le problémiste.
    • Mais démoli par 1. Th3!. Une correction facile consiste à ajouter un Pbh3. (Claude Wiedenhof, « Le Coin du problème », Europe Échecs no383, novembre 1990, p. 66)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir casser#Synonymes

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]