dénoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de dé- et noter.

Verbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

dénoter /de.nɔ.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Indiquer comme caractéristique.
    • Une prise de becs dénoterait entre Thomas et elle une intimité qu'elle ne tient pas à faire réexister face à cet homme. (Madeleine Chapsal, La mieux aimée, Fayard, 1998, p.31)
    • Rien ne semble dénoter qu’il soit atteint de cette maladie.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

dénoter /de.nɔ.te/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Sans doute par confusion avec détonner, et peut-être compris comme « ne pas être dans la note ») Détonner.
    • Je vas peut-être dénoté[sic], mais élever le ton dans une page de discussion, menacer un admin de l'envoyer au CAr, pose bien plus de problème que de mettre pipi ou srtds7rtjrs46ns46n4tulduys dans un article. (Padawane, Wikipédia:Bulletin des administrateurs/Mars 2008, 7 mars 2008)
    • J'ai vu un homme certes "brut de décoffrage" mais avant tout plein de vie ! C'est sûr que dans les murs feutrés ou bassesses habituelles des maisons d'éditions cela dénote et... TANT MIEUX ! Un peu de fraicheur cela fait du bien. (ellememe, commentaire du 11/09/2009 01:51:49 à l’article “Un éditeur fait scandale à Saint-Germain-des-Prés”, L’Express.fr)
    • Y a pas une faute de goût, y a rien qui dénote ! (Film publicitaire de la société Castorama, 2010, 00:11)
    • Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat. En lice à Nice pour la couronne mondiale, catégorie danse, le couple de patineurs français dénote par son absence de mièvrerie. (Grégory Schneider, “Fines lames”, Libération, nº 9602, lundi 26 mars 2012, p. 36)

Références[modifier | modifier le wikitexte]