dépasser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
→ voir dé- et passer

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

dépasser /de.pɑ.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Aller au-delà de quelque chose.
    • Maintenant qu’il avait dépassé la zone et franchi les lignes de rebat, Kinkin marchait plus librement, respirant à longs traits, révâssait même un peu. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Bientôt tes appels ne seront plus que rauquements de plus en plus sourds, beuglements de désespoir si fatigués qu’ils ne dépasseront plus ta gorge, étranglée de terreur […]. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Ils n’avaient pas dépassé la boutique de l’épicier, vers la mer, que le tonitrument de l’autre bal, celui qui était de ce côté-ci du fleuve, s’éleva à son tour. (Marguerite Duras, Les Petits chevaux de Tarquinia, p.112, Gallimard, 1968)
    • (Figuré) Dépasser les ordres qu’on a reçus.
    • Dépasser ses pouvoirs.
    • Le succès dépassa nos espérances.
  2. Laisser derrière soi, en allant plus vite.
    • Le courrier qui partit après moi m’eut bientôt dépassé.
    • Ce cheval va plus vite que l’autre, il le dépassera.
    • (Figuré) En temps de révolution, les chefs de partis sont promptement dépassés.
  3. Excéder en longueur, en hauteur, en valeur, etc.
    • Les cheminées et les toits de chaume, à droite et à gauche de la route, dépassaient à peine les montagnes de neige, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • […], des marchands d’un champagne dont la médiocrité n’était dépassée que par son prix qui ne cessait de monter, ne se préoccupaient plus, à Montmartre comme à Montparnasse, que d'adapter les soi-disants plaisirs de Paris à des images étrangères et le plus souvent chromolithographiques. (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.237)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]