dépayser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Parasynthèse de pays avec les affixes dé- et -er.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

dépayser /de.pe.i.ze/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Faire sortir quelqu’un d’un pays pour qu’il en habite un autre.
    • C’est un jeune homme qui se perd où il est : il faudrait le dépayser.
    • Il l’avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins.
    • Cette famille s’est dépaysée.
    • Courroye étant actuellement avocat général à la cour d’appel de Paris, le dossier des «fadettes» du «Monde» a été dépaysé à Lille en mars. ( liberation.fr, 2014)
  2. (Par extension) Dérouter, désorienter quelqu’un de façon qu’il ne sache plus où il est.
    • Par bonheur, j’avais lu les comptes rendus de M. l’ingénieur Boulangier, relatifs à l’œuvre prodigieuse du général Annenkof. Aussi ne serai-je pas trop dépaysé pendant le parcours du railway entre Ouzoun-Ada et Samarkande. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.5)
    • Le pauvre homme était si complètement dépaysé, qu’il lui eût été impossible de retrouver son chemin.
    • (Figuré) Se trouver dépaysé dans une société, Y rencontrer un grand nombre de visages nouveaux, de personnes que l’on ne connaît pas ; ne pas s’y trouver à sa place.
    • Être dépaysé dans un sujet, dans certaines matières où l’on est incompétent.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]