d’un autre côté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis d'un autre côté)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikitexte]

d’un autre côté /d‿œ̃n‿otʁə ko.té/

  1. Par ailleurs ; en outre ; d’autre part.
    • D’un autre côté, Réaumur et ses émules interrogèrent les eaux douces, et les bryozoaires de nos étangs, les planaires et les nais de nos ruisseaux, les vers de terre eux-mêmes se montrèrent à divers degrés insensibles à des mutilations qui ne faisaient que les multiplier. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • L’avantage est donc au maïs haché avant l'ensilage, malgré l'embarras que donne cette opération ; d’un autre côté on sera dispensé de hacher lors du désilage. (Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l'industrie française et étrangère, t. 24, p.90, M. Armengaud & A. Morel, 1878)
    • D’un autre côté, les assiégeants cherchaient à mettre le feu à ces hourds de bois qui rendaient le travail des sapeurs impossible […]. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • D’un autre côté, je marche tellement ricrac, pour rester au-dessous de Fournereau, que si je te donnais même un sou […]. (Jules Romains, Les hommes de bonne volonté, 1946, Flammarion)