de guingois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir guingois

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikicode]

de guingois /də ɡɛ̃.ɡwa/

  1. De travers.
    • La masse s’abattit lourdement sur le sol et rebondit de guingois ; […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 268, Mercure de France, 1921)
    • De Georges, il dirait qu’il ressemble à un Italo-Mafioso-Sans-Flingue, mâtiné d’un relent de touriste sur les bords du Nil : avec cette chaleur, en pleine nuit, il porte sur le crâne, de guingois, un Borsalino beige, une chemise à pois blancs sur fond noir qui zigzague au bombé de l’estomac, […]. (Leïla Rezzoug, Douces errances, p. 45, L’Harmattan, 1992)
    • Peu avant d’arriver à l’angle de l’aile, non loin du perron, ils remarquèrent une croisée sur laquelle étaient rabattus les contrevents tout de guingois et que l’on pouvait ouvrir facilement. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Le massif grouillait de crabes, de homards et de militaires qui roulaient de guingois en tous sens, […] . (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
  2. (Figuré)
    • Avoir l’esprit de guingois.

Références[modifier | modifier le wikicode]