deux de pique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Référence à la carte à jouer du même nom.  (étymologie (quel jeu de cartes) à préciser ou à vérifier)

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

deux de pique /døtpik/ masculin et féminin identiques

  1. (Québec) Personne insignifiante, sans importance ou peu intelligente.
    • « Le milieu de la chanson est peuplé d’arriérés mentaux et de deux de pique », dit la mégastar après une petite heure d’entrevue, réalisée hier après-midi, dans un café de Montréal. (Le Devoir, 28 octobre 2003)
    • Sur piste, la seule athlète canadienne présente à ces Jeux n’est pas une deux de pique. (Pierre Hamel, Vélo Mag, 28 juillet 2004)
    • Les classiques qui ont inspiré Bénabar ne font pas trop dans le rap : Renaud, Brassens, Souchon, Higelin, Bashung… Pas vraiment des « deux de pique » de la chanson. (Le Devoir, 4-5 mars 2006)
    • Cela et le fait que cette équipe, championne de l’Est en saison régulière, n’est pas précisément un assemblage de deux de pique. (Jean Dion, Le Devoir, 24-25 avril 2004)
    • On ne se prend pas pour un deux de pique quand on a eu la chance d’être un ami personnel du premier ministre et qu’à ce titre on a su profiter aussi grassement des largesses du pouvoir qui récompense si bien ceux qui lui sont fidèles. (Jean-Robert Sanfaçon, Le Devoir, 31 mai 2003)

Note : Jadis, en France, on appelait as de pique un homme nul.

Note d’usage : Plus souvent utilisé dans une tournure négative.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]