divaguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin divagari (« errer çà et là ») → voir di- et vaguer.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

divaguer /di.va.ge/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Errer.
  2. Avoir un tracé sinueux.
    • La route grimpe et divague à travers des terrains hérissés de quartiers de roches anguleuses. (Félix Morgon, En nos pays : variations & fugues sur la nature, 1887, p. 79)
  3. S’écarter de la question, du sujet sur lequel on parle ou on écrit, laisser libre cours à son imagination.
    • M. le Chevalier, restez, s’il vous plaît, dans la question, et ne divaguez pas. (Natalis Rosset, Le Banquet de Versailles, 1827, p. 19)
  4. Dire des absurdités, dérailler, déraisonner.
    • J’aime ton amour, Célio ! il divague dans ta cervelle comme un flacon syracusain. (Alfred de Musset, Les Caprices de Marianne, 1833, acte I, scène 4)
    • Comment se manifestait cette folie ? Est-ce qu’il divaguait ? est-ce qu’il parlait tout seul ? (Henri Rochefort, Le Palefrenier, 1883, p. 115)
    • Protiste en m'entendant divaguer de la sorte, il s'est fait la réflexion que je venais sûrement de retomber malade. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]