embouteillage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé d’embouteiller et du suffixe -age.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
embouteillage embouteillages
/ɑ̃.bu.tɛ.jaʒ/
Embouteillage de Chardonnay aux États-Unis en 2009. (1)
Embouteillage du port de Toulon par la flotte britannique au 19e siècle. (2)
Embouteillage routier en Inde en 2008. (3)

embouteillage masculin

  1. Mise en bouteilles.
    • L'utilisation d'une soutireuse a permis d'augmenter la capacité d'embouteillage de l'usine de production.
  2. (Figuré) Action d’enfermer une force ennemie dans une impasse, spécialement des vaisseaux dans un port.
    • L’embouteillage de la flotte forcera-t-elle le gouvernement à capituler?
  3. (Par analogie) Embarras de circulation qui se produit dans une rue, dans un chemin.
    • Seul dans sa voiture, au milieu d'un embouteillage, il sait qu'il fait partie du problème et non pas de la solution.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Action d'enfermer des forces ennemies dans une impasse (2)

Embarras de circulation (3)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Mise en bouteille (1)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]