emmerder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1828) Dérivé de merde avec le préfixe em-.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

emmerder /ɑ̃.mɛʁ.de/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vulgaire) (Vieilli) Souiller d’excréments.
  2. (Figuré) (Vulgaire) (Injurieux) Manifester son mépris.
    • Je t’emmerde.
  3. (Vulgaire) Ennuyer, importuner.
    • Tout le monde sait, à l'avance, ce qu'est une opérette de music-hall. Douze tableaux. Dix pour emmerder le ténor et l'empêcher d'épouser celle qu'il a remarquée au troisième et qu'il ne s'enverra qu'au douzième. (Jo Barnais, Mort aux ténors, Série noire, Gallimard, 1956. Ch. I, p. 11)
    • Je ne dis ça pour t’emmerder.
    • Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
      Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins !
      -(w:Georges Brassens, Don Juan)

s’emmerder /s‿ɑ̃.mɛʁ.de/ pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vulgaire) S’ennuyer.
    • Je n’aime pas l’école ; je m’emmerde en classe.
  2. (Vulgaire) Peiner, se compliquer la vie.
    • Le gérant du supermarché doit s’emmerder à mettre en place des systèmes de sécurité qui font chier les clients et qui obligent à majorer les prix. Tout ça pour un trou du cul qui aurait très bien pu payer sa viande. (Mikhaïl W. Ramseier, Pulpa negra, date non précisée)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Souiller (1) :
Manifester son mépris (2) :
Importuner (3) :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]